Bibliothèque Le Chocolat de poche

Tromper l'oeil mais pas le palais

Il y a quelques années, j’ai cherché un moyen de soustraire ma réserve de chocolats à la gourmandise de mes proches. Difficile parfois de tout partager, surtout lorsqu'il s'agit de chocolat !

Après plusieurs tentatives, le meuble bibliothèque m’est apparu comme suffisamment sûr pour y installer ma réserve personnelle. Je me suis alors lancé dans la conception de tablettes dont l’emballage imite la couverture de livres.

Au fil du temps, la bibliothèque est devenue un repère très fourni. J’ai alors investi avec bonheur la table de nuit où se fondent désormais de délicieuses tablettes au milieu des livres de chevet. Depuis, je ne cesse de parfaire ma technique et vous invite à faire de même à mots couverts.

Qui aurait cru que de cette passion «chocolittéraire» découlerait mon métier de fabricant de tablettes de chocolat poétiques ?

Emmanuel Allasia, créateur et fabricant

Emmanuel Allasia créateur du Chocolat de poche

Engagements :

Gaspillage : pertes alimentaires limitées par le système d'abonnements et de production à la demande ;
Qualitésélection de chocolats pur beurre de cacao, sans OGM ni graisses hydrogénées ;
Transparenceinformation sur les caractéristiques des chocolats (origine, équitable, sans émulsifiant, vegan, sans sucre etc).
Écologie : utilisation de bandes gommées végétales inviolables pour sceller vos colis, sans scotch ;
Culture : transmission de savoirs, notamment grâce à la box mensuelle initiant à la gastronomie, l'art et l'écriture  ;
Solidarité : prise en charge de l'arrondi solidaire en faveur des associations Lire et faire lire et Reforestaction.

Lire et faire lire

Reforestaction

Remerciements :

Merci à celles et ceux qui oeuvrent de près ou de loin pour que l'univers du chocolat rejoigne enfin celui du livre ! Merci à Monique T. sans laquelle l'idée des tablettes-livres n'aurait pu germer. Merci à mes plus proches. Merci au Terrier, à Monbouzou et Peukat. Merci à Rose Grey Illustrations, Laurence Chabalier, Thierry Giraud-Rauch, Nathalie Virot, Laura Gonthier et Marine de La Petite Académie sans oublier Théodora pour tant de complicité artistique. Merci à Nathalie Vallet-Renart, Marc Renart, au Réseau Entreprendre Rhône mais aussi à Gérard et Madou Vandamme d'Azergues Entreprendre qui m'accompagnent de chapitre en chapitre. Merci à la communauté Le Chocolat de poche, aux amis, aux clients particuliers et professionnels. Un merci particulier aux détaillants et aux libraires pour leur confiance. Merci à mes partenaires et fournisseurs engagés dans ce formidable défi «chocolittéraire». Merci notamment Olivier Fre., Christian M., Éric R., Florian D. et Gentiane. Merci à JVCMS qui contribue à l'amélioration continue des performances de la boutique en ligne. Merci à la commune de Lucenay pour son accueil après mon démarrage d'activité à Les Olmes. Merci aux journalistes, correspondants et blogueurs. Pensée amicale pour quelques pépites locales : Heritage 1875, Domaine Passot, Vins DescombeMy Angel, Clean CupWe Ride, Catherine Moine, Les Safrans des monts du lyonnais, Gandelin Passions, Lo. photographe, la boulangerie de Pouilly-le-Monial, hôtel Globe et Cecil, aux équipes du Clos des Plaines et de la crêperie de Villefranche-sur-Saône où il fait bon recharger les batteries. Liste non exhaustive, signalez-vous ! ;-) Clin d'oeil à ma première stagiaire Séverine B.

Pour plus d'informations, RDV dans l'espace presse ou par courriel via bonjour[[a]]lechocolatdepoche.com.